Avocats Paris, Toulouse - cLé métis réseau d'avocats - Christophe Leguevaques, MySMARTcab, MyLeo, actions collectives
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

NOS ASSOCIATIONS SONT SOLIDAIRES DES ACTIONS POUR OBTENIR L’ACCESSIBILITE AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE : des paroles aux actes !


Communiqué de presse du CIAH 31 (Collectif InterAssociatif Handicaps 31) du 22 mars 2021



Le CIAH 31, Collectif InterAssociatif Handicaps 31, regroupe 23 associations représentatives des personnes atteintes de tout type de handicap et leurs proches, soit plusieurs milliers de personnes.

En 2010, 5 ans après la grande loi de 2005 sur le handicap et l’accessibilité, le collectif s’est inquiété des conditions d’accessibilité de la gare Matabiau, notamment pour les personnes en fauteuil roulant :

- L’accès au métro depuis la gare était souvent rendu impossible par les dysfonctionnements et l’inadaptation d’un élévateur, seul moyen de franchir une volée de marches

- L’accès aux nouveaux quais permettant notamment de prendre les TER, se faisait aussi par un élévateur du même type, impossible à utiliser de manière autonome à cause d’un bouton de manoeuvre nécessitant un appui continu impossible pour les personnes avec difficultés manuelles

- Cet élévateur était trop petit pour une majorité de fauteuils roulants électriques

- Et ces 2 élévateurs étaient plus souvent en panne qu’en marche !

Le CIAH avait manifesté son refus de la situation dès cette époque, et la SNCF avait promis de respecter l’échéance de 2015 pour remplacer ces élévateurs par des solutions permettant aux personnes de circuler de manière autonome dans la gare et de prendre le train comme tout le monde à tout moment.

La seule alternative était alors de réserver un service d’accompagnement 48 heures minimum à l’avance, puis d’arriver plus d’une demi-heure avant l’horaire à la gare pour finir par circuler dans des couloirs sales et malodorants accompagnés d’un agent.

Hélas, en 2016, le collectif découvrait que la SNCF, non contente de n’avoir pas respecté l’échéance de 2015, avait simplement procédé au remplacement des élévateurs par du matériel équivalent sans consulter nos associations, malgré la promesse faite en 2010.

Devant cette situation inacceptable, le CIAH 31 avait menacé de bloquer la gare Matabiau si rien ne bougeait. Des négociations s’engageaient alors avec la SNCF au plan local et la solution d’un plan incliné pour contourner les escaliers menant au métro, tout en maintenant l’élévateur, était adoptée avec des travaux programmés pour l’été 2019. Cependant le blocage persistait pour l’accès aux nouveaux quais des TER : la réalisation de travaux étant reportée à 2023 ou 2024.

Après plus de 40 ans de lois sur l’accessibilité inappliquées, le 24 octobre 2018, nos associations ont bloqué le départ du TGV pour Paris avec de nombreux représentants de plusieurs associations de représentants de personnes en situation de handicap, membres de notre collectif.

En 2019, la SNCF nous a annoncé une issue favorable avec la solution provisoire d’une rampe permettant de contourner les marches et l’élévateur menant aux quais TER avec l’engagement de la réalisation des travaux avant la fin de l’année 2019. Mais en 2020, les travaux n’étaient toujours pas effectués et encore reportés de quelques années.

La loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, prévoyait pourtant de rendre accessibles tous les établissements recevant du public, les espaces publics, les transports, etc. en appliquant un échéancier de mise en accessibilité avant 2015.

Mais au fil du temps, l'ordonnance accessibilité de 2014, et surtout la loi Elan ont marqué un recul de la mise en accessibilité des espaces communs et des logements. Nos associations se sont battues et ont finalement réussi à limiter le recul à une division par 5 de cette production, ce qui reste totalement insuffisant par rapport aux besoins.

Les personnes en situation de handicap sont en colère et épuisées de ces reculs dans tous les domaines. Nous ne sommes pas entendues par les pouvoirs publics et les décideurs si nous n’engageons pas des actions médiatiques. La situation actuelle nous accule à ces actions si nous voulons que les choses s’améliorent et qu’enfin nous puissions avoir la pleine jouissance des droits humains fondamentaux et la participation active à la vie politique, économique, sociale et culturelle, comme prévu dans la convention internationale relative aux droits des personnes handicapées. Nous ne pouvons pas laisser reculer nos droits, nos besoins et nos attentes pour une vie digne à l’égal de tous les autres citoyens perdurent. Les personnes en situation de handicap ne peuvent pas être abandonnées sur les bas-côtés du chemin de la vie, considérées comme des variables d’ajustement dans les politiques publiques.

Un cadre de vie, des espaces publics, des transports accessibles à tous, apportent de la qualité de vie à tous les citoyens : familles avec enfants, séniors, etc.

Aussi, nos associations se déclarent solidaires des actions conduites sur notre agglomération par les 16 personnes poursuivies devant le tribunal correctionnel de Toulouse ce 23 mars à 14h pour obtenir la mise en accessibilité rapide et efficace de la gare et s’opposer au recul de l’accessibilité des logements dont nous manquons cruellement sur la métropole. Les personnes handicapées sont les demandeurs qui attendent le plus longtemps un logement social sur la métropole toulousaine (source CIL TM1).

Nous invitons tous ceux qui sont solidaires à venir les soutenir :

12h : rassemblement sur l’esplanade des Français d’Afrique, devant le Tribunal judiciaire

14h : audience

Associations membres du CIAH 31 :

- Accueil Divertissement Implication Mixité Solidarité (ADIM’S)

- AIDES Midi-Pyrénées

- AmisPlégiques

- Association Avenir Dysphasie Midi-Pyrénées (AAD)

- Association Connaitre les Syndromes Cérébelleux Midi-Pyrénées (CSC)

- Association Charcot – Marie – Tooth (CMT)

- Association des Familles de Traumatisés Crâniens Midi-Pyrénées (AFTC)

- Association des Parents d’Enfants DYSlexiques Midi-Pyrénées (APEDYS)

- Association des Parents d’Enfants Handicapés ou Différents (APEHD)

- Association des Sourds de Tolosa (AST – ex TOLOSA 31)

- Association Dominique

- Association Française des Sclérosés en Plaques 31 (AFSEP)

- Association Nationale des Parents d’Enfants Aveugles (ANPEA)

- Association Pour l’Insertion des Handicapés Moteurs et Sensoriels (APIHMS)

- Autisme 31

- Dyspraxies France Dys 31 (DFD)

- Groupe des Aphasiques Tchatcheurs du Toulousain (GATT)

- Groupement pour l’Insertion des Personnes Handicapées Physiques Midi-Pyrénées (GIHP)

- Handi-Social

- Toutes voiles dehors

- Trisomie 21 Haute-Garonne

- Sésame Autisme Midi-Pyrénées

- Union Nationale de Familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques 31 (UNAFAM).

1 Conférence Intercommunale du Logement de Toulouse Métropole






Témoignages | Réseau | Particuliers & Associations | Entreprises | Collectivités | Honoraires | Presse | Actualités | Ethiques | Vidéos | Mentions légales | Principales références | Action collective / MYLEO.LEGAL