contact christophe leguevaques contact leguevaques
Avocats Paris, Toulouse - cLé réseau d'avocats - Christophe Leguevaques, Romain Sintès
Page

#LEVOTHYROX - Editorial complet de la newsletter n°1




Depuis le 19 septembre 2017, date d’ouverture de l’Action #5 « Levothyrox : défaut d’informations », vous êtes plus de 7800 participants. C’est un véritable succès qui constitue en soi une victoire : vous ne vous laissez pas abuser par le discours mensonger de MERCK et des pouvoirs publics.

Nous représentons plus de la moitié des signalements « officiels » recensés par l’ANSM (agence nationale de santé des médicaments). C’est bien la preuve que ce chiffre de 15 .000 signalements ne correspond pas à la réalité et permet aux acteurs de nier l’évidence ou de minimiser la crise sanitaire majeure qu’ils ont déclenchée par leur impéritie.

Pour faire face à cet afflux massif de dossier dans notre cabinet, nous avons dû recruter.

Notre équipe a été renforcée par des informaticiens, des assistants et des avocats. Leur implication a déjà permis de mettre en place une ligne de téléphone dédiée à l'action (tel 09 78 23 00 00) et de mettre au point une nouvelle organisation pour permettre un traitement efficace des dossiers.

Nous avons déjà reçu plus de 2500 dossiers et nous avons déjà transmis plus de 500 au tribunal. Nous continuerons notre travail de vérification dans les mois à venir.

Grâce aux mécanismes de dialogues mis en place, nous avons compris que vous rencontriez certaines difficultés pour réunir certains documents (ne serait ce que pour obtenir un rendez-vous avec votre médecin). C’est la raison pour laquelle, nous avons décidé de décaler la date de clôture du 1er décembre 2017 au 15 février 2018. En fonction du calendrier qui sera déterminé par le président du Tribunal le 19 décembre prochain, cette date du 15 février 2018 pourrait encore être décalée pour être encore plus nombreux.

 
De l’action collective à l’intelligence collective

L’action collective au civil est également inédite par votre participation active.

La meilleure preuve réside dans l’affaire de l’usine de Bourgoin-Jallieu qui continue à fabriquer, sous le nom d’Eutirox, du Levothyrox ancienne formule pour le marché italien.

Par votre mobilisation et votre surveillance, vous avez démontré les mensonges de MERCK et des pouvoirs publics puisque vous êtes plusieurs à nous avoir adressé un d ocument de l’ANSM datant de 2013 dans lequel l’ANSM expliquait que l’Eutirox pouvait remplacer le Levothyrox avec lactose.

Continuez à nous adresser vos informations que nous vérifierons et qui seront ensuite versées au pot commun.

Bref, le combat ne fait que commencer mais comme vous le savez, l’Union fait la force.

Nous comptons sur vous comme vous pouvez sur nous.
Pour l’équipe
Me Christophe Lèguevaques,
avocat au barreau de Paris





Suivez-nous
LinkedIn
Viadeo
Google+
Slideshare
Twitter
Facebook
Rss
Skype





Flux RSS