contact christophe leguevaques contact leguevaques
Avocats Paris, Toulouse - cLé réseau d'avocats - Christophe Leguevaques, Romain Sintès
Page

Des avocats toulousains lancent des actions collectives (#class-action) pour accompagner en #justice les malades sous #Levothyrox




 

Les malades sous Levothyrox sont appelés à se rassembler autour d'avocats toulousains.
Les malades sous Levothyrox sont appelés à se rassembler autour d'avocats toulousains. © Radio France - Maxime Fayolle

Un avocat toulousain lance un site internet pour proposer aux malades qui souffrent d'effets secondaires du Levothyrox nouvelle formule de saisir la justice pour se voir reconnaître leurs préjudices. Il n'est pas le seul à tenter de rassembler les plaignants dans la région de Toulouse.
Une cinquantaine de patients ont déjà porté plainte contre X, en France, pour "mise en danger de la vie d'autrui", "tromperie" et "non assistance à personne en danger". A Toulouse et dans notre région, les malades qui se plaignent des effets secondaires du Levothyrox sont aussi nombreux et l'avocat toulousain Christophe Lèguevaques leur propose une action collective en justice pour défendre leurs intérêts.

 
REPORTAGE - À Toulouse, on en est au tout début d'une organisation collective, Bénédicte Dupont (1'141')
Depuis le départ, le laboratoire Merck connaissait les risques de son produit et n'a pas informé les malades.
Maître Christophe Lèguevaques, avocat toulousain, propose aux malades sous Levothyrox de les accompagner en justice. - Radio France
Maître Christophe Lèguevaques, avocat toulousain, propose aux malades sous Levothyrox de les accompagner en justice. © Radio France
Selon lui, les malades qui sont normalement obligés de prendre ce médicament tous les jours n'ont pas reçu l'information qui aurait été nécessaire pour les informer des risques. "La loi a été violée" et il veut donc demander au juge civil une indemnisation sur deux postes de préjudices : le défaut d'information et le préjudice d'angoisse.
Vous êtes obligés de prendre ce médicament et ce médicament vous rend malade donc vous avez le choix entre continuer de le prendre ou arrêter de le prendre et cela vous place dans une situation où vous vous demandez comment vous allez faire
Christophe Lèguevaques et certains de ses confrères lancent un site Internet, ce mardi après-midi, et une page Facebook pour recenser les malades qui souhaitent saisir la justice et leur expliquer leurs démarches. Ils envisageront peut-être une action pénale, dans un second temps.
L'interview de l'avocat toulousain Christophe Lèguevaques en 1 clic
Beaucoup de malades ont trouvé des parades depuis que le Lévothyrox, ancienne formule n'est plus en vente. Corinne s'est fait retirer la glande thyroide il y a 25 ans, elle n'a pas supporté les effets secondaires de la nouvelle formule du médicament. Grâce à un ami médecin, elle parvient à se procurer des gouttes, le L-Thyroxine, réservées normalement aux enfants, et fabriquées par un laboratoire français Serb.
Je ne comprends pas pourquoi on ne nous laisse pas prendre ces gouttes. Le laboratoire Serba dit qu'il était prêt à en fabriquer davantage. En plus, elles coûtent moins cher que le Lévothyrox — Corinne, une plaignante toulousaine
La mère de Corinne est elle aussi malade. Elle ne veut pas de la nouvelle formule. Depuis juillet, elle s'est déjà rendue deux fois en Espagne, dans le Val d'Aran pour se procurer l'ancienne formule, avec une ordonnance française.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-avocat-toulousain-lance-une-action-collective-pour-accompagner-en-justice-les-malades-sous-1505801981





Suivez-nous
LinkedIn
Viadeo
Google+
Slideshare
Twitter
Facebook
Rss
Skype





Flux RSS