Avocats Paris, Toulouse - cLé réseau d'avocats - Christophe Leguevaques, Romain Sintès
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Année lombarde : la Banque de Nouvelle Calédonie (*) condamnée par la Cour d’appel de Nouméa




La Cour d’Appel de Nouméa substitue le taux d’intérêt légal au taux d’intérêt conventionnel en raison du défaut d’information de la banque Nouvelle Calédonie.
 
Dans le cas d’espèce, la Cour a relevé que la Banque de Nouvelle Calédonie n’avait pas informé ses clients que le taux conventionnel était calculé sur la base d’une année Lombarde, soit 360 jours.

De ce fait, la Cour d’Appel prononce la déchéance de la banque Nouvelle Calédonie du droit aux intérêts conventionnels pour l’ensemble des prêts contractés.

Par conséquent seul le montant des taux d’intérêt légaux sont dus par les emprunteurs.

La différence entre les sommes déjà réglées au au titre des intérêts au taux conventionnel et le montant dû sur la base des intérêts légaux s’impute sur le capital restant du.

Cour d’Appel de Nouméa, le 4 juin 2015.

 
(*) la Banque de Nouvelle Calédonie est une filiale du groupe Banque Populaire Caisse d’Épargne.
 

Et si. Votre banque vous devait de l'argent ?

Avec mySMARTcab.fr faites valoir vos droits.

La pratique de l'ANNEE LOMBARDE (360 jours au lieu de 365) est strictement interdite en France et sévèrement sanctionnée.
Pour un prêt immobilier souscrit en novembre 2011 pour un capital emprunté de 200.000 € à 4 % (hors assurance) sur 240 mois, l’économie d’intérêts à payer peut-être supérieure à 80.000 € ! (le taux d'intérêt légal était de 0,39% en 2011).

Et vous, cela change quoi ?

Regardez ce tableau et comparez le avec votre taux contractuel…
Tableau de l'évolution du taux de l'intérêt légal en France:
Période           Taux légal
2010                0,65%
2011                0,38%
2012                0,71%
2013                0,04%
2014                0,04%


Pour calculer le montant de votre économie potentielle, utilisez la CALCULATRICE mise GRATUITEMENT à votre disposition.
Vous pouvez également vérifier GRATUITEMENT si votre prêt immobilier est concerné sur
www.mySMARTcab.fr

N’oubliez pas de liker et de partager pour que le maximum de personnes soient informées.

Vous êtes plus d’un million d’emprunteurs concernés par cette situation paradoxale : les banques ont volontairement profité de cette erreur depuis des années et refusent d’en supporter les conséquences.
L’UNION FAIT LA FORCE : en rejoignant l’action collective, vous ne serez plus seuls isolés et juridiquement démunis face à votre banquier.
Ensemble, vous serez nombreux, vous pouvez devenir une force et vous serez accompagnés et conseillés pour comprendre le langage technique utilisé pour mieux cacher ces intérêts que je ne saurais voir.
 





Lextenso | Livres | Notes & études | Jurisprudence | Plaidoirie | Tribunes libres


bloc-contact bloc-contact-avocat



Suivez-nous