contact christophe leguevaques contact leguevaques
Avocats Paris, Toulouse - cLé réseau d'avocats - Christophe Leguevaques, Romain Sintès
Page

#LEVOTHYROX : la revue "Prescrire" confirme que les troubles étaient "prévisibles"




Les particularités de la lévothyroxine permettaient de prévoir qu'un changement de formulation nécessiterait de rééquilibrer soigneusement le traitement pour certains patients.

Suite à un changement de formulation des comprimés de Lévothyrox° en France en mars 2017, des milliers de patients ont signalé souffrir de divers troubles qui leur ont paru en lien avec la nouvelle spécialité. Ce changement avait été demandé par l'Agence française du médicament en 2012, pour réduire les fluctuations de la teneur en lévothyroxine dans les comprimés, au fil du temps et d'un lot de fabrication à un autre. Ces fluctuations sont parfois dommageables, car la marge thérapeutique de la lévothyroxine est étroite, ce qui rend nécessaire un ajustement individuel très précis de la posologie, avec une surveillance attentive des signes cliniques et du dosage de la TSH (thyroid-stimulating hormone) plasmatique. Déterminer la posologie optimale demande du temps, car la lévothyroxine est éliminée lentement de l'organisme ; lors d'un changement de posologie, un nouvel équilibre s'installe dans un délai d'environ 5 semaines.

Les études de pharmacocinétique et de qualité pharmaceutique, et les précédentes situations de remplacement d'une spécialité à base de lévothyroxine par une autre, montrent les faiblesses de l'ancienne formulation, les avantages de la nouvelle, et le fait qu'il était prévisible que certains patients soient affectés pendant plusieurs semaines ou mois par le passage de l'une à l'autre.

Les premiers résultats de l'enquête de pharmacovigilance, portant sur environ 5 000 cas notifiés dans la base de données française de pharmacovigilance entre mars et septembre 2017, ne montrent pas d'effets indésirables nouveaux de la nouvelle formulation.
En somme, les particularités de la lévothyroxine permettaient de prévoir qu'un changement de formulation nécessiterait de rééquilibrer soigneusement le traitement de certains patients. Dommage que patients et soignants n'aient pas été mieux informés.

©Prescrire 1er novembre 2017

Une revue indépendante des labos...

Pourquoi Prescrire ? Depuis janvier 1981, la raison d'être de Prescrire est d'apporter aux professionnels de santé, et à travers eux, aux patients, les informations claires, synthétiques et fiables dont ils ont besoin, en particulier sur les médicaments et les stratégies diagnostiques et thérapeutiques.

Organisme indépendant de formation permanente des soignants, pour des soins de qualité
Prescrire édite une revue mensuelle, avec une édition en anglais et un supplément annuel consacré aux interactions médicamenteuses. Organisme agréé pour le développement professionnel continu, Prescrire propose des formations et des programmes d'amélioration des pratiques professionnelles spécialement adaptés aux besoins des professionnels de santé. À but non lucratif, Prescrire est financé à 100 % par les abonnés, sans aucune ressource publicitaire ni subvention.
Des données solides et pertinentes
Prescrire s'est donné les moyens rédactionnels et documentaires de garantir la solidité de ses synthèses. Ses rédacteurs sont des professionnels de santé, formés aux méthodes rédactionnelles Prescrire. Des procédures explicites de contrôle de qualité sont appliquées à toute la production rédactionnelle.

Des informations indépendantes
L'Association Mieux Prescrire, qui édite toutes les productions Prescrire, est une association de formation à but non lucratif (loi 1901). Elle s'est organisée pour être affranchie des influences des firmes, comme de celles des organismes chargés de l'organisation des systèmes de soins. La mission de Prescrire est inscrite dans l'Article 1 des statuts de l'Association Mieux Prescrire (AMP) : "Œuvrer, en toute indépendance, pour des soins de qualité, dans l'intérêt premier des patients. À cet effet, l'Association pourra prendre toute initiative et entreprendre toute action à des fins de formation des professionnels de santé, de sensibilisation, d'information, et d'amélioration des pratiques."





Suivez-nous
LinkedIn
Viadeo
Google+
Slideshare
Twitter
Facebook
Rss
Skype





Flux RSS