Avocats Paris, Toulouse - cLé réseau d'avocats - Christophe Leguevaques, Romain Sintès
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Action collective : « My Smart Cab » met un pied à Marseille




Action collective : « My Smart Cab » met un pied à Marseille

Lancé en septembre par l'avocat toulousain Me Christophe Lèguevaques, le site Mysmartcab.fr se présente comme une plate-forme d'actions collectives qui vise à simplifier l'accès à la justice. A Marseille, elle est représentée par Me Hugo Gervais de Lafond. L’action collective à la française, ou « class action » aux USA, a un nouveau site interne. Il a été lancé en septembre dernier par Me Christophe Lèguevaques. Avec Mysmartcab.fr, cet avocat toulousain entend mettre à disposition des justiciables une plate-forme d’actions collectives, citoyennes et collaboratives « simple d’accès et d’utilisation ». « Le site internet se présente comme un outil très facile à utiliser qui va permettre de regrouper des personnes dispersées, dépourvues de toute influence et ayant un litige similaire avec une même entité » explique Me Hugo Gervais de Lafond.

Action collective : « My Smart Cab » met un pied à Marseille

Un avocat référent à Marseille

Cet avocat marseillais a organisé une réunion de présentation de la première action collective initiée (lire ci-contre). Si le site est national, l’équipe d’avocats est basée à Toulouse. Par contre, un réseau d’avocats partenaires s’est développé en France. « Cela permet de proposer un contact humain direct et de se faire le relais local auprès des juridictions » explique Me Gervais de Lafond.
Mais un justiciable, qui entend participer à une action collective via le site, peut très bien lancer sa procédure sans rencontrer physiquement son conseil.

« Il suffit de compléter un formulaire en ligne et de télécharger trois documents. Ensuite, la procédure est lancée. Le client peut ensuite, s’il en a besoin, échanger avec les avocats basés à Toulouse par Skype, ou téléphone. »

Ou rencontrer un avocat relais en région.

Réunir les individualités éparpillées

Il s’agit d’une plate-forme interactive qui gère en temps réel le dossier. L’intérêt est de réunir « des individualités éparpillées afin que la justice soit respectée sur tout le territoire ».
Christophe Lèguevaques insiste sur le fait que le site « a été imaginé par des avocats, développé par des informaticiens, afin de proposer les services d’un cabinet d’avocats de premier rang ». Il ne s’agit pas d’un site d’association de consommateurs.
Pour la première action collective, plus de 1 000 justiciables se sont regroupés. Ils devraient payer 1 800 euros d’honoraires, moins si leur nombre dépasse les 1 500, plus 15 % d’honoraires selon les résultats, plafonnés à 10 000 euros. Le principe est simple : plus il y a de membres dans cette action collective, plus les honoraires diminuent.




Témoignages | Réseau | Particuliers & Associations | Entreprises | Collectivités | Honoraires | Presse | Actualités | Ethiques | Vidéos | Mentions légales | Principales références